LOADING

Type to search

La numérisation pour améliorer votre plan de traçabilité des aliments et des boissons

Ressources & inspiration créative du web

La numérisation pour améliorer votre plan de traçabilité des aliments et des boissons

Share

Le secteur des aliments et des boissons a été plus lent à s’adapter à la technologie numérique (transformation numérique).  Alors que la traçabilité devient obligatoire pour de nombreuses entreprises du secteur des aliments et des boissons, il est temps pour les fabricants d’examiner leurs installations afin de décider s’ils ont mis en place les bons processus et la bonne technologie pour relever les défis auxquels ils sont maintenant confrontés. Par exemple, vous constaterez probablement qu’il est crucial d’investir dans un plan de contrôle préventif numérique et un programme de traçabilité en raison de la complexité de la chaîne alimentaire et des exigences de sécurité alimentaire. Mais les systèmes automatisés et les capteurs peuvent également contribuer à améliorer les systèmes de gestion des stocks, en vous permettant de mieux surveiller les ingrédients des fournisseurs, les entrepôts, la logistique et les points de vente au détail.

Le suivi des mouvements des aliments et des ingrédients a toujours été une tâche fastidieuse pour l’industrie alimentaire et des boissons, et elle est devenue de plus en plus difficile à mesure que les systèmes alimentaires se mondialisent. Un plan de traçabilité est également une première étape essentielle dans l’élaboration d’un plan de rappel efficace. Aucun fabricant ne veut envisager que ses produits puissent être rappelés pour quelque raison que ce soit, mais lorsqu’un rappel a lieu, il est vital qu’il soit effectué rapidement et efficacement, tant pour la sécurité publique que pour la réputation de l’entreprise.

 

Traçabilité de la ferme à la fourchette

En outre, les fabricants d’aliments et de boissons sont confrontés à des changements majeurs dans la manière dont leurs produits sont réglementés et inspectés. Le Règlement sur la salubrité des aliments, exige que la plupart des transformateurs d’aliments et de boissons disposent à la fois d’un programme de contrôle préventif de la sécurité alimentaire basé sur le processus d’analyse des risques et de maîtrise des points critiques (HACCP) et d’un système de traçabilité vérifiable. Cela signifie qu’ils doivent être en mesure de fournir des preuves de traçabilité un pas en arrière et un pas en avant dans leur chaîne d’approvisionnement. Ils doivent également assurer la traçabilité tout au long de leurs opérations, depuis les ingrédients utilisés jusqu’aux produits finis. En s’assurant que tous les transformateurs de produits alimentaires disposent de cette capacité, on crée une chaîne de traçabilité de la ferme à la fourchette.

 

Malheureusement, de nombreux opérateurs du secteur alimentaire et des boissons ne savent toujours pas par où commencer lorsqu’il s’agit de créer un système de traçabilité. D’où la nécessité d’un logiciel ERP agroalimentaire.

Améliorer les méthodes de contrôle des coûts

Les fabricants d’aliments et de boissons sont soumis à d’énormes pressions rien que pour maintenir leurs marges étroites. D’une part, ils sont mis à mal par les détaillants qui ajustent les prix pour satisfaire les consommateurs soucieux des coûts, et d’autre part, ils doivent jongler avec des frais généraux élevés et des coûts d’intrants fluctuants comme les matières premières et l’énergie. Par conséquent, les fabricants se concentrent de plus en plus sur de meilleures méthodes de contrôle des coûts, tout en s’appuyant sur un éventail beaucoup plus large de sources pour leurs ingrédients, tant nationales qu’internationales.

Entre-temps, les consommateurs sont déjà à l’origine de changements dans le processus de fabrication des aliments et des boissons, exigeant plus de transparence et un accès pratique et technologique à l’information sur les ingrédients, les pratiques commerciales et les valeurs des entreprises alimentaires.

Donner votre avis

Noter *
Ce champs est réquis